La Sophro-Etude des Phénomènes (SEP) est un outil d’accompagnement qui permet de savoir comment exploiter les effets des exercices sophrologiques guidés. En dialogue pré-sophronique, la SEP permet de valider la séance prévue du jour. En dialogue post-sophronique, elle permet d’étudier les phénomènes issus de la technique guidée, pour orienter la pratique inter-séance de son bénéficiaire et développer les savoir-faire ou savoir-être voulus.

Ni analyse, ni interprétation, la SEP est une manière d’étudier l’expérience vivantielle, qui en dit long sur la manière de fonctionner mentalement, émotionnellement et corporellement du sujet.

Issue du monde de la phénoménologie, la SEP commence par le partage des effets de la pratique, nommés « phénomènes ». Puis la SEP se poursuit par une étude au niveau des sensations, perceptions et ressentis vécus par le bénéficiaire, en mettant en avant les messages importants et positifs pour la personne. Toute expérience dite « négative » est recadré pour que le sujet puisse voir un autre aspect de la situation sur son évolution de conscience. L’orientation de la pratique se fait en fonction de la « vivance » décrite, et sur la manière dont l’apprenant peut mettre en pratique la technique apprise dans son quotidien, dans une hygiène de vie, avant et après un évènement spécifique.

La SEP est donc un outil incontournable dans une pratique sophrologique !

Pour en savoir plus sur la formation, cliquez ICI

Laisser un commentaire