Depuis le début du 20e siècle, nous avons vu apparaître une démarche de pédagogie active dans le monde de l’éducation générale, afin de rendre les élèves plus moteurs de leur apprentissage, en les plaçant dans des situations de recherche pour qu’ils découvrent eux-mêmes leurs propres savoirs ; l’enseignant mettant à sa disposition différentes ressources et orientations faites pour soutenir l’élève et le motiver.

S’appuyant sur ce modèle, nous avons toujours voulu pratiquer une pédagogie mixte depuis la création de notre centre.

Nos actions de formation associe donc une pédagogie « transmissive », donnant des cadres de référence de base, pour assurer la qualité des prestations des futurs professionnels, et une pédagogie « active », pour se forger une expérience de terrain, indispensable pour s’approprier les compétences nécessaire à l’exercice de son futur métier.

Nous impliquons nos stagiaires :

  • par l’intérêt que nous leur portons tout au long du parcours de formation. Nous souhaitons les voir réussir.
  • la motivation que nous avons quant aux métiers eux-mêmes. Chaque formateur est toujours en activité professionnelle et est expert dans son domaine.
  • par une demande d’engagement actif de chaque stagiaire. La motivation fait partie d’un prérequis à l’entrée en formation.

Une grande idée qui n’est pas récente. C’est en faisant qu’on apprend !

L’apprentissage expérientiel se fait par des mises en situations réelles, lors de la réalisation de stage pratique, en individuel, en groupe et en entreprises.

Chaque stagiaire va s’investir dans un projet de stage individuel ou collectif, favorisant pour certaines formations, les interventions en entreprises ; ce qui va permettre aux stagiaires de trouver leurs propres réponses.

Nous valorisons leur curiosité, leur créativité et leur expérimentation, dans les réflexions et les travaux de groupe, autour des écritures de textes guidés, ou de programme d’accompagnement.

Nous encourageons la collaboration entre stagiaires. L’apprentissage collaboratif s’appuie sur le groupe, par une pratique entre stagiaires en cours de formation, mais aussi, pendant les périodes d’intersession. Ils deviennent un soutien les uns pour les autres tout au long du parcours pédagogique, et gardent souvent des liens amicaux ou professionnels en post-formation. Ils s’exercent à une expérience créative commune dans certains exercices pratiques de construction de textes ou de programmes d’accompagnement, par exemple.

Le partage des connaissances acquises par les stagiaires et de leurs « créations » en terme d’accompagnement de leurs bénéficiaires, se font lors de présentations orale au groupe et aux professionnels déjà installés.

Des méthodes pédagogiques actives et responsabilisantes

Les supervisions individuelles et/ou collectives permettent de dépasser les « problèmes » rencontrés en cours d’apprentissage.

De nombreuses rétroactions pédagogiques se réalisent tout au long des parcours pédagogiques : lors des séances guidées, lors des retours de stage, lors de l’analyse de la pratique professionnelle.

Nous développons aussi la responsabilisation des stagiaires, par des auto-appréciation de leur compétences, à partir des intentions pédagogiques données.

Nous avons aussi à cœur d’intégrer les « nouvelles technologies » dans nos formations : internet, visioconférences, groupe de réseaux sociaux, etc

Nous avons créé des espaces pédagogiques différents, et notamment un blog pédagogiques pour parfaire l’apprentissage, au travers de recherche et d’études de cas. Nous souhaitons que nos stagiaires soient outillés pour qu’ils développent leur sens critique et leur discernement.

Enfin, nous favorisons la « métacognition », afin que nos stagiaires réfléchissent aux mécanismes de leur propre apprentissage. Seront-ils plus à l’aise pour reproduire un texte tel qu’il a été guidé par un formateur, puis prendre le temps de se l’approprier avec leur personnalité ? ou préfèreront-ils s’enregistrer en « live », pour écrire le texte dans un 2e temps, en s’appuyant sur la structure apprise en formation ? Les prises de conscience sur ses manières d’apprendre permettent d’utiliser la liberté et le choix comme levier d’apprentissage.

La formation continue et le réseautage des stagiaires et des futurs professionnels

Nous organisons des journées de rencontre, des visioconférences, des journées de perfectionnement, pour permettre aux professionnels de développer leur expertise dans le domaine choisi, et faire du lien entre l’apprentissage et le professionnalisme.

Laisser un commentaire